Selon une information révélée dans Les Echos, la Chine serait intéressée par une entrée dans le capital d'Areva, à travers son fonds souverain, China Investment Corp (CIC).

Après Mitsubishi Heavy Industries et des fonds souverains du Moyen-Orient, la Chine se montre, à son tour, intéressée par Areva et aimerait faire son entrée au capital du groupe nucléaire français. Des discussions sont en cours. En juin, le groupe français avait formulé le vœu d'ouvrir son capital à «des partenaires stratégiques et industriels» à hauteur de 15 %, essentiellement par augmentation de capital, indique l'article des Echos. Le principe serait de délivrer une fraction de capital à quelques investisseurs.

 

Pour rappel, la Chine a acheté la construction de deux réacteurs à Areva en novembre 2007 pour 8 milliards d'euros. Toutefois, ces derniers ont pris du retard mais les premières coulées de béton devraient intervenir dans les prochaines semaines.
actionclactionfp