RETROSPECTIVE. Voilà, c'est fini. Après cinq jours intenses, le salon Batimat ferme ses portes. La rédaction de Batiactu vous propose de revenir sur les temps forts de l'événement mais aussi sur des moments plus insolites sans oublier une sélection de stands étonnants.

Cette nouvelle édition de Batimat touche à sa fin. Le grand rendez-vous des acteurs du bâtiment ferme ses portes après une semaine bien chargée aussi bien pour les exposants, que les intervenants ou des visiteurs. Sans oublier les journalistes que nous sommes. C'est pourquoi, nous vous proposons une sélection (non-exhaustive) de ce que nous avons vu : signatures, conférences, stands, infos insolites...

 

Mais avant, voici le premier bilan de cette nouvelle édition du Mondial du Bâtiment, dévoilé à Batiactu par son directeur Guillaume Loizeaud.

 

"Nous n'avons pas encore les chiffres de fréquentation définitifs, car le vendredi représente 20% du public de la semaine", a-t-il déclaré tout en annonçant cependant que l'organisation est "assez satisfaite". "Nous notons notamment une augmentation du public français. Il a représenté 78% des visiteurs sur les quatre premiers jours, en hausse de deux points par rapport à 2015. La proportion de visiteurs français venant de province a, elle, augmenté de 1 point (62%). C'était un sujet sur lequel nous voulions progresser, et c'est le cas", détaille Guillaume Loizeaud.

 

Un tiers des visiteurs a été constitué d'installateurs, 20% de maîtres d'ouvrage et de maîtres d'œuvre, et la distribution a représenté 17% (en hausse de quatre points par rapport à 2015). Enfin, les fabricants représentent 16% du public (+2 points). Selon le directeur du salon "nous avons accueilli les intervenants principaux de la chaîne de valeur, représentés dans un équilibre cohérent".

 

Il détaille : "Des données obtenues auprès d'une vingtaine de stands de marques leaders font ressortir une hausse des fréquentations à deux chiffres par rapport à 2015. Ces résultats sont toutefois à confirmer. Enfin, les professionnels ont validé nos choix d'aménagement intérieur du salon. Le digital a été placé entre les deux poumons de Batimat, à savoir la menuiserie et le gros œuvre/enveloppe.
Sur Interclima, sachant que le salon a perdu un jour par rapport à 2015, la fréquentation est en baisse de 20%, et sur Idéobain elle diminue de 5%."

 

Pour Guillaume Loizeaud les principaux temps forts "ont été la grande conférence sur l'expérimentation E+C-, la demi-journée axée sur la francophonie, avec 62 délégations présentes, et enfin les conférences « Regard sur l'architecture » le mercredi. Et, bien évidemment, je me réjouis de la venue de deux ministres, le jeudi 9 novembre, qui sont restés chacun une demi-journée. Ils ont vraiment pris leur temps, et ont été captivés parce qu'ils ont vu. Je pense que cette a visite leur a donné plein d'idées !"

 

=>Découvrez dans les pages suivantes, la rétrospective de la rédaction jour par jour.
actionclactionfp