UN PROJET/UNE PARTICULARITE. La piscine olympique de la Kibitzenau à Strasbourg a été rénovée et remaniée par l'architecte autrichien Dietmar Feichtinger. L'occasion pour lui de mettre en valeur la structure béton à l'aide de nouveaux matériaux très contrastés. Zoom.

Inaugurée en 1965, la piscine de la Kibitzenau connaît une nouvelle vie. Restructurée par Dietmar Feichtinger, connu notamment pour ses réalisations de passerelles, elle est maintenant mise en valeur grâce au contraste entre la charpente en béton et les nouveaux matériaux et couleurs. "Le parti pris était de garder la forme, facile à remodeler, de rendre hommage à la structure béton existante, notamment des poutres monumentales", explique la note d'intention.

 

Cette structure a donc été mise à nu, afin de la rendre apparente, ainsi que toutes les installations techniques sous dalle (réseau de ventilation, panneaux rayonnants pour le chauffage, chemins de câbles). Les façades extérieures ont été habillées en inox à effet miroir, afin de refléter le paysage. "Le projet se nourrit de son environnement tout en instaurant une relation forte aux espaces verts du quartier de Neuhof, à la promenade des berges le long du cours d'eau Ziegelwasser et à l'histoire des jardins ouvriers de la Kibitzenau", précise le cabinet d'architectes. Les ouvertures ont été agrandies, pour rendre l'intérieur plus lumineux, et un jeu de transparences rend les espaces communicants. Une attention particulière a été apportée à l'acoustique du lieu : des panneaux absorbants et des complexes de murs textiles ont été mis en place pour assurer une plus grande sérénité, même en cas d'affluence.

Extension et modification des circulations

L'organisation même a été bouleversée : l'entrée de l'équipement a été déplacée à l'angle nord-ouest du bâtiment et le patio du rez-de-chaussée a été fermé par une dalle. "Le parvis se glisse à l'intérieur de l'enveloppe pour s'ouvrir sur un hall en double hauteur, deux fois plus grand que l'existant, où les différents usagers peuvent s'orienter aisément", argumente l'architecte. Depuis l'accueil, les visiteurs accèdent aux vestiaires mixtes, douches et bassins. Les espaces des vestiaires collectifs sont adjacents aux espaces grand public "et se situent dans la continuité spatiale". Au sud du bâtiment, l'extension "familiale" intègre désormais un bassin de jeu et une pataugeoire. La façade, qui prolonge celle du bâtiment historique, en reprend la hauteur et le rythme des poteaux métalliques, afin de se fondre harmonieusement dans la masse. L'ancienne façade sert de séparation entre cet espace et le hall du bassin sportif, et reste munie de quatre ouvertures équipées de portes vitrées coulissantes. L'extension s'ouvre vers le sud et mène à une terrasse en bois, directement accessible.

 

Découvrez la piscine en images dans les pages suivantes
actionclactionfp