Les travaux ont démarré en décembre 2014 et se sont achevés en juillet 2015, soit environ huit mois. Parmi les contraintes rencontrées par l'architecte, il nous explique tout d'abord qu'il a fallu convaincre les clients de ne pas poser de châssis de menuiseries rouge. « Nous sommes ici à proximité de la basilique de Sainte-Anne d'Auray, soit un site protégé par les Bâtiments de France », nous raconte-t-il. Finalement, le rouge aura quand même trouvé sa place… mais sur la façade arrière de la maison, en bardage.
actioncl