S'agissant du coworking et des nouveaux usages, Philippe Boyer reconnaît que l'"on ne travaille plus comme avant." "Les tiers-lieux se développent et proposent une offre bureaux renouvelée, explique-t-il. C'est en explorant l'émergence des nouveaux besoins de nos clients que nous identifions des pistes pour innover et créer une offre flexible et coworking notamment sur des surfaces de 2.000 à 5.000 m²."

 

Autre axe de travail : les nouveaux services. "Nous avons exploré les attentes de nos clients tout au long du parcours locatif et décidé d'aller au-devant en cultivant la proactivité et l'anticipation", explique à son tour, Olivier Estève, directeur général délégué de Foncière des Régions.
actioncl