D'après le palmarès Altares des défaillances d'entreprises, le secteur de la construction se porte bien mieux au troisième trimestre 2017 qu'un an auparavant.

Au troisième trimestre 2017, les défaillances d'entreprises dans le secteur du bâtiment ont baissé de 10,9%, à 2.291, d'après les chiffres communiqués par Altares. "Cette tendance à deux chiffres est tirée notamment par le gros oeuvre (-11%), et plus précisément la construction de maisons individuelles (-22%) ou la maçonnerie générale (-8%). L'amélioration est de -8% dans le second oeuvre et -11% dans les travaux publics", précise le cabinet.

 

Tous secteurs confondus, avec 10.830 défaillances d'entreprises (-5,2% par rapport au 3e trimestre 2016), ce 3e trimestre 2017 est le meilleur depuis dix ans, précise également Altares. "Cet été, le nombre trimestriel de défaillances d'entreprises est tombé sous le seuil des 11.000 pour la première fois en dix ans", observe Thierry Millon, directeur des études. "Cette meilleure résistance des entreprises permet de ramener le nombre d'emplois menacés par les procédures judiciaires à 33.800 ; il y a seulement 3 ans nous en comptions 22.000 de plus."

 

A noter, toutefois, la mise sous procédure de sauvegarde de la société TBI (maçonnerie, gros-oeuvre et rénovation, 149,1 M€ de CA), basée dans les Yvelines.
actionclactionfp