Rappelons que ce projet s'inscrit dans le cadre de la réalisation de la ligne 14 Sud, qui est la deuxième à entrer en phase de travaux, depuis l'an dernier après la ligne 15 sud (Pont-de-Sèvres-Noisy-Champs), traversant déjà le Val-de-Marne. Ce sont les élus franciliens qui avaient demandé accélération de trois ans du calendrier de cette ligne dans le but notamment d'être au rendez-vous des Jeux olympiques de Paris 2024.

Une création de 3.300 logements (27 % de logements sociaux et 73 % en accession à la propriété)

"La gare sera réalisée avec le concours de l'Union européenne, qui cofinance à hauteur de 50 % les études d'avant-projet", assure également la SGP. En participant au désenclavement de l'Institut Gustave-Roussy et du futur Campus Grand-Parc, une opération d'intérêt national (OIN) tout autour, la gare du Grand Paris Express devrait accélérer les mutations du futur pôle européen de la santé. Au total, 3.300 logements (27 % de logements sociaux et 73 % en accession à la propriété) devraient sortir de terre dans le cadre de l'OIN. Enfin, près de 30.000 m² de commerces et d'équipements publics comme des groupes scolaires, crèches ou gymnases.

 


actioncl