Trois toitures se distinguent aujourd'hui les unes des autres :

 

- Côté maison familiale (à gauche sur la photo), ce sont des tuiles mécaniques (pente moyenne) qui ont été utilisées pour couvrir le bâtiment. Elles sont en terre cuite. Leur principe est de gagner de la surface par le biais d'un jeu de chicanes qui s'emboîtent.

 

- Le préau et la partie plus renfoncée architecturalement du gîte se parent d'une couverture en ardoise (pentes fortes).

 

- Enfin, l'ancienne maison du meunier a été recouverte d'un toit en zinc.
actioncl