RENOVATION. Avec un budget serré, Roger Elbaz a créé un logement moderne et confortable dans une ancienne imprimerie complètement brute. De la plomberie à l'ameublement, l'architecte a transformé le bien qui ne bénéficiait que de trois sources de lumière naturelle. Visite.

A Paris, au fond des impasses et derrière les portes cochères, se cachent des lieux pleins de potentiel pour les amateurs de lofts : ateliers délaissés, entrepôts oubliés, anciennes loges de gardien vides, etc. Près de la Gare de l'Est, c'est une imprimerie désaffectée qui a attiré l'attention d'un couple à la recherche d'un bien atypique.

 

Si, pour les nouveaux propriétaires, la transformation de cette imprimerie en loft familial est un rêve, il s'agit d'un véritable défi pour Roger Elbaz, l'architecte chargé du projet. Et pour cause : le bien est totalement nu, avec une simple arrivée d'eau et un raccordement au réseau électrique ; le sol est décaissé de 10 cm ; et, pour couronner le tout, seules trois sources de lumière naturelle éclairent les 105 m2 du futur loft.

 

Roger Elbaz a dû composer avec un budget limité pour concevoir l'isolation de la charpente, le réseau électrique et la plomberie de deux salles de bains et d'une cuisine, créer un faux plafond, encastrer les tuyauteries dans le sol, et même meubler le loft !

 

En pages suivantes, découvrez le résultat de ce chantier unique en images.
actionclactionfp