Saisie par l'Association pour la défense des actionnaires minoritaires et la société Gecina, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a rendu, jeudi 11 août 2016, un avis validant la conformité de l'offre publique d'achat de la société Eurosic sur Foncière de Paris (FDP).

Nouvel épisode dans la bataille pour le rachat de Foncière de Paris. L'autorité des marchés financiers saisie par l'Association pour la défense des actionnaires minoritaires et la société Gecina a rendu un avis validant la conformité de l'offre publique d'Eurosic. Dans son avis, elle explique qu'elle "a considéré 2016 qu'aucune fraude n'est démontrée justifiant le retrait de la décision de conformité de l'offre publique initiée par la société Eurosic".

 

L'autorité avait été saisie le 29 juillet dernier pour une demande de retrait de sa décision de conformité concernant l'OPA d'Eurosic sur Foncière de Paris. Les plaignants dénonçaient l'existence "d'un concert" entre la société Eurosic et certains actionnaires de Foncière de Paris pour s'assurer du contrôle de la cible, car ceux-ci avaient annoncé à plusieurs reprises avoir maintenu leurs engagements d'apport de leurs parts dans Foncière de Paris à l'offre publique d'Eurosic, en dépit d'une OPA concurrente lancée par la société Gecina.

 

Les deux offres closes le 15 septembre

 

Toutefois, l'AMF a considéré qu'il "est loisible à des actionnaires de maintenir, en dépit de l'ouverture d'une offre publique concurrente, leurs engagements d'apport à une première offre publique après avoir eu la possibilité de les révoquer". Selon l'Autorité des marchés financiers, les actionnaires ont en effet "justifié le maintien de leurs engagements au regard des caractéristiques des offres publiques en présence, sans que cela porte atteinte aux principes du règlement général, ni ne révèle l'existence d'un concert, lequel serait en tout état de cause sans effet sur les caractéristiques financières de l'offre querellée."

 

Pour rappel, Eurosic propose aux actionnaires de Foncière de Paris d'échanger leurs actions soit contre 136 euros en numéraire, soit contre des actions Eurosic, sur la base de 24 actions Eurosic pour 7 actions Foncière de Paris apportées. De son côté, Gecina offre soit 150 euros par action Foncière de Paris, soit 6 actions Gecina pour 5 actions Foncière de Paris, ce qui représente une prime de 10% à 12% par rapport à la proposition d'Eurosic. Les deux offres concurrentes seront closes simultanément le 15 septembre prochain.
actionclactionfp