LIVRAISON. Dans le nouveau quartier des Tanneries de Lingolsheim (Bas-Rhin), le nouveau groupe scolaire Simone Veil et le gymnase Colette Besson s'étirent sur une longueur de plus de 200 mètres. La cour d'école a été imaginée comme un quai de la gare par l'agence d'architecte Richter.

A Lingolsheim (Bas-Rhin), située au sud-ouest de Strasbourg, le nouvel éco-quartier des Tanneries se déploie sur deux hectares avec notamment des bâtiments nouveaux nés livrés en juin 2017 que sont le groupe scolaire Simone Veil et le gymnase Colette Besson. Les architectes alsaciens, Jan et Pascale Richter, frère et sœur, spécialistes de bâtiments de santé comme des Ephad et des établissements psychiatriques pour enfants, ont voulu, ici, réaliser deux bâtiments qui ne tournent pas le dos à leur environnement.

 

Deux bâtiments s'étirent sur une longueur de 250 mètres pour une largeur de 50 mètres

 

"Pour la réalisation du groupe scolaire Simone Veil qui accueillera 16 classes, 6 de maternelles et 10 élémentaires et le gymnase Colette Besson de plus de 1.130 m², nous avons voulu remettre en relation les vides pour que l'on fabrique le cœur du quartier", nous explique, Jan Richter, le 20 septembre 2017. Les architectes alsaciens ont imaginé ainsi deux bâtiments linéaires qui s'étirent sur une longueur de 250 mètres pour une largeur de 50 mètres.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article.


actionclactionfp