Pour l'heure, Aéroports de Paris (ADP) devrait construire deux structures provisoires pour remplacer les capacités du terminal 2E de Roissy, dont une partie s'est effondrée le 23 mai.

Pour compenser la capacité perdue de la zone d'embarquement du terminal 2E, ADP veut construire deux zones d'embarquement d'une capacité de 6.000 m2 chacune: l'une sera ouverte en décembre, tandis que l'autre, encore en projet, serait opérationnelle en juillet 2005, La Tribune dans son édition de lundi.
Ces deux structures doivent permettre de récupérer à l'été 2005 une capacité aérogare équivalente à celle perdue, soit 6 millions de passagers par an.

ADP projetterait par ailleurs de construire pas très loin du terminal 2E un bâtiment d'une capacité comparable, affirme le journal, qui cite des sources proches du ministre des Transports Gilles de Robien. ADP, interrogée par le quotidien, souhaiterait ne pas se prononcer sur le sujet "avant deux ou trois semaines, le temps de finaliser le dossier".
"C'est sur la base de ces projets que la direction générale de l'aviation civile a levé à partir du 15 janvier le gel des attributions des créneaux horaires", selon le quotidien.
actionclactionfp