Bruno Lechevin, président de l'Ademe, et Bertrand Piccard, président de la fondation Solar Impulse qui pilote l'Alliance mondiale pour les solutions efficientes, ont signé ce lundi 30 octobre 2017 un mémorandum d'entente pour renforcer leur coopération dans la promotion de technologies propres et la lutte contre le changement climatique.

L'Alliance mondiale pour les solutions efficientes, initiée suite au succès du projet Solar Impulse, réunit startups, entreprises, institutions et organisations qui développent et soutiennent des technologies "propres" à travers le monde. Quoi de plus naturel, dès lors, pour l'Ademe, l'agence française de la maîtrise de l'énergie que de s'associer à cette initiative ? En présence de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, Bruno Lechevin et Bertrand Piccard ont donc signé un mémorandum d'entente, à la fin du mois d'octobre 2017, pour une période de deux ans reconductible, afin de coopérer "sur des sujets d'intérêt commun". Lors de sa création, en novembre 2016, l'Alliance précisait se focaliser sur "toute solution pratique qui permet de combler le fossé entre écologie et économie" et ne pas se limiter à la production d'énergies renouvelables mais englober également "l'ensemble des technologies, systèmes, savoir-faire ou procédés qui respectent l'environnement, améliorent la qualité de vie, augmentent l'efficacité énergétique ou économisent les ressources naturelles, tout en créant des emplois, générant des profits et garantissant une croissance forte".

 

Favoriser l'essor de la lutte contre le réchauffement

 

Dans les faits, l'Ademe et l'Alliance échangeront des informations sur des sujets de prospective, d'émergence de filières et de projets exemplaires mis en œuvre dans les territoires. Les deux partenaires participeront à des opérations de promotion et de diffusion des technologies vertueuses. Et de son côté, l'agence française identifiera des entreprises innovantes pouvant rejoindre leur initiative par le biais du club Ademe International. Elle accompagnera également des projets initiés par les membres de l'Alliance "en s'appuyant sur les programmes de renforcement des capacités" qu'elle met en œuvre dans le cadre de coopérations bi- ou multilatérales.

 

Bertrand Piccard conclut : "En rassemblant les principaux acteurs dans le domaine des technologies propres, notre but est d'accélérer l'implémentation de solutions rentables pour encourager les gouvernements et entreprises à adopter des politiques énergétiques et environnementales plus ambitieuses". Pour le spécialiste suisse de l'efficience énergétique, la synergie entre l'Ademe et l'Alliance mondiale, "permettra d'agir de manière encore plus efficace et ajoutera une réelle valeur" à leurs efforts communs. La première assemblée générale de l'Alliance se tiendra le 14 novembre 2017 à Bonn (Allemagne), pendant la COP23.
actionclactionfp