Le groupe espagnol Acciona, actif dans les transports, l'énergie et les services, va fournir 10 turbines éoliennes de grandes dimensions à la société PEI Energy Corporation qui les installera sur l'île du Prince Edouard (Est du Canada).

La société Prince Edward Island Energy Corporation (PEI Energy) a signé un contrat de 15 ans auprès d'Acciona Windpower pour l'approvisionnement, la gestion et l'entretien d'un parc de 10 turbines géantes d'une puissance totale de 30 MW. L'entreprise espagnole fournira donc son modèle AW116/3000 qui développe unitairement 3 MW grâce à un rotor de 116 mètres de diamètre, un des plus grands de sa classe. Les dix éoliennes, montées sur des mats en acier, seront installées à Hermanville et Clear Springs sur l'île du Prince Edouard, la plus petite des provinces canadiennes. Les Prince-édouardiens sont les Canadiens qui paient le plus cher dans tout le pays pour leur électricité : la majeure partie est importée du Nouveau-Brunswick et de Nouvelle-Ecosse par un câble sous-marin. Deux centrales thermiques d'une puissance totale de 104 MW sont bien implantées dans l'île mais elles ne fonctionnent qu'aux heures de pointe ou en cas de coupure de l'alimentation. D'où l'intérêt pour des sources d'énergies propres, renouvelables et locales.

 

D'après Acciona, plus de 90 parcs éoliens dans 13 pays du monde (chiffre porté à 17 dans 2 ans) fonctionnent avec des turbines du groupe. L'entreprise diversifiée, qui emploie 30.000 personnes, a généré en 2011 un chiffre d'affaires de 6,6 Mrds €. Lors du premier semestre 2012, il a augmenté de 8,6 % pour atteindre les 3,35 Mrds €, notamment grâce à la division énergies renouvelables dont les ventes ont fortement progressé (+32 % à 1,07 Mrd €). Cependant, Acciona a vu son bénéfice net chuter des deux-tiers à 80 M€ : en 2011, le groupe avait en effet profité des plus-values liées à des cessions d'actifs.
actionclactionfp