Le bâtiment Pierresvives signé par l'architecte Zaha Hadid a été inauguré jeudi 13 septembre 2012 à Montpellier. Cette cité des savoirs et du sport, faite de béton et de verre abrite les archives départementales de l'Hérault, la médiathèque départementale, et l'activité physique pour tous avec l'association Hérault Sport. Une construction singulière qui s'inscrit dans l'éco-quartier en cours d'édification alentours qui rassemblera logements, commerces et services, places et jardin public.

Montpellier dispose d'un nouveau repère au nord-ouest de la ville : le bâtiment « Pierresvives », né de la volonté du département de l'Hérault et de l'imagination féconde de l'architecte Zaha Hadid. Cette Cité des savoirs et du sport pour tous, abritera désormais les archives départementales (11.000 m²), ma bibliothèque centrale de prêt (3.100 m²), l'association Hérault Sport (1.500 m²), la direction du site et une direction des ressources chargée de la coordination de l'offre de service public. L'objectif est de proposer ces services au sein d'espaces dédiés ou partagés : amphithéâtre de 200 places, salles d'exposition, salle de lecture pour la consultation des archives, espace jeunesse, kiosque multimédia, etc.

Un projet nécessaire
Le projet, lancé en 2002, aura mis dix ans à se concrétiser. Il répond à des besoins impératifs : les archives départementales héraultaises étaient saturées et ne permettaient plus de conserver les documents sans risque de détérioration. Rappelons que, chaque année, 700 mètres linéaires de nouveaux documents s'ajoutent aux collections. Un nouveau bâtiment était donc nécessaire afin d'abriter 60 km de rayonnages. Face au dynamisme démographique du département méridional, d'autres équipements s'imposaient et ont été intégrés. La médiathèque départementale notamment qui bénéficiera de plus d'espace, pour proposer 300.000 ouvrages ou supports numériques en prêt et qui disposera de plus de personnel. Enfin, l'animation sportive profitera également d'un centre de ressources et de logistique pour le matériel sportif, les cars podiums et camions, qui sont utilisés pour 2.000 animations sur le terrain chaque année.

 

Pierresvives
Pierresvives © S. Borysko
Le bâtiment, qui présente toutes les fonctionnalités demandées, illustre une certaine vision que l'architecte anglo-irakienne cherchait à obtenir : « De belles vues à partir de tous les angles possibles ». D'où une création à la géométrie complexe, en trois dimensions, faite de lignes fluides et ondulées, d'angles aigus, de plans superposés, de volumes en porte à faux, de nervures et de jeux de transparences. L'édifice d'une taille imposante (195 mètres de long, 24 m de haut, 46 m de large) donne pourtant une impression de mouvement. A l'intérieur, les grands volumes sont doux, les murs inclinés répondant à des courbes. Les hauts vitrages font entrer la lumière extérieure, qui joue sur les matériaux de différentes teintes : or, gris, vert, noir… Un bel équipement qui devra faire face aux besoins d'aujourd'hui et à ceux des 30 années à venir.

 

Lire dans les pages suivantes l'article sur le chantier.

actionclactionfp