Le siège du PS, situé rue de Solférino dans le septième arrondissement de Paris, va être mis en vente pour assainir les finances du parti politique. Plusieurs investisseurs se sont déjà montrés intéressés pour l'acquérir.

L'hôtel particulier qui abrite le siège du PS à Paris a une valeur potentielle de 55 millions d'euros s'il est transformé en ensemble d'habitation, a estimé mercredi 20 septembre le spécialiste de l'immobilier de luxe Barnes. Cette valeur théorique suppose également que les travaux nécessaires pour transformer ces bureaux en logements ont été faits au préalable. Or, selon Barnes, "il faut prévoir environ 6.000.000 d'euros de travaux pour une totale réhabilitation de l'immeuble".

 

Assainir les finances après une double débâcle électorale

 

La direction du PS a décidé de vendre son siège dans le très huppé VIIème arrondissement de Paris, afin d'assainir ses finances après la double débâcle des présidentielles et des législatives. "Des investisseurs étrangers, particuliers ou institutionnels, nous ont déjà contactés pour nous faire part de leur intérêt", a déclaré Marc Aversenq, un responsable de Barnes, cité dans le communiqué. "Ils sont sur les starting-blocks malgré un prix important", a déclaré M.Aversenq, qui a eu l'occasion de visiter le lieu et de l'estimer.

 

Le parti n'a néanmoins pas mandaté de cabinet particulier pour le moment : il a lancé un appel d'offres, en précisant qu'il se réservait la possibilité de ne pas choisir l'offre la plus avantageuse. Selon Barnes, l'immeuble avait été acquis par le PS auprès de la Mutuelle de Fonction publique en 1986. Le PS avait payé à l'époque 53 millions de francs soit "11,3 millions d'euros aujourd'hui en prenant en compte l'inflation", selon la même source.
actionclactionfp