Après le rejet par la cour administrative d'appel de Douai du projet d'agrandissement du stade Grimonprez-Jooris, la communauté urbaine de Lille (CUDL) a annoncé ce mardi avoir retenu cinq sites «susceptibles d'être étudiés» pour la construction d'un grand stade à Lille.

«Les différents sites susceptibles d'être étudiés sont (...) la Gare Saint-Sauveur à Lille, Lille Sud, l'ancien site Altadis, le Grand But à Lomme et Villeneuve d'Ascq», a précisé le président de la CUDL et ancien Premier ministre socialiste, Pierre Mauroy, dans un communiqué.

C'est ce dernier site qui a les faveurs de Michel Seydoux, le président du club lillois. Il souhaiterait en effet construire un nouveau stade à proximité du Stadium Lille Métropole de Villeneuve d'Ascq.

Après l'annulation du permis de construire, de l'extension du stade Grimonprez-Jooris, Lille Métropole a décidé de lancer de nouvelles études «pour évaluer la qualité des sites alternatifs» à l'implantation d'un grand stade. Ce travail a été confié à l'Agence de développement et d'urbanisme qui devra notamment approfondir les conditions dans lesquelles pourrait être financé un montage public-privé».
actionclactionfp