PLAN D'ACTIONS. Après plus de 10 années passées au sein de l'organisme de qualification, Eric Jost a été nommé au poste de Directeur général. La simplification de la qualification est l'une des missions qu'il entend poursuivre.

L'organisme de qualification Qualibat vient de nommer un nouveau Directeur général, pour remplacer Dominique Tarrin, parti en retraite. Un successeur déjà bien connu au sein de l'association puisqu'il s'agit d'Eric Jost arrivé chez Qualibat en 2007 et qui était depuis 2014 le Directeur général adjoint. Dans la continuation de son prédécesseur, il entend "mener à bien le mouvement de simplification de la qualification" estimant que cette dernière "ne devrait pas être un poids administratifs pour les artisans".

 

Contacté par Batiactu, Eric Jost en profite pour rappeler que la simplification du suivi annuel pour les entreprises déjà qualifiées, dont nous avions parlé en novembre 2017 (lire notre article) est en cours de déploiement et "déjà opérationnel pour celles n'ayant qu'une qualification". "Il y aura une période de transition pour ne pas solliciter les entreprises uniquement pour ce changement", ajoute-t-il. La transition se fera lors de la date anniversaire de la qualification.

 

Autre mesure en cours de déploiement : les entreprises qualifiées ont également un accès Extranet qui leur permet de mettre à jour leurs informations et de télécharger leurs documents. L'autre chantier qui attend le Directeur général de qualification : la simplification de la nomenclature des qualifications qui devrait être présentée en avril ou mai prochain. L'objectif est de "la rendre plus lisible pour les artisans mais aussi pour les particuliers", insiste Eric Jost.

 

25.000 audits de réalisations en 2017

 

Alors que le Gouvernement a annoncé dans sa feuille de route sur la rénovation énergétique une réforme des qualifications et du RGE, le dirigeant de Qualibat nous a indiqué avoir des chantiers liés au plan de rénovation visant à faire évoluer le dispositif RGE. Dans tous les cas, l'idée est de continuer à promouvoir les qualifications en s'adaptant aux nouveaux enjeux (Marché public simplifié, Bim, E+C-…) et de faire reconnaître ces nouveaux savoir-faire, nous a expliqué le dirigeant de Qualibat. Si aujourd'hui, la qualification concerne un métier, il pourrait s'agir, à l'avenir, de permettre d'identifier également les nouvelles compétences.

 

Enfin, Eric Jost nous a confié que l'organisme, soucieux de la qualité du travail des entreprises qualifiées, a mené plus de 25.000 audits de réalisations des professionnels en 2017. Les résultats de ces contrôles sont en cours d'analyse et seront prochainement dévoilés, nous a-t-il précisé. Des résultats qui seront également exploités et présentés lors d'une première rencontre nationale pour les auditeurs organisée fin janvier. Un rendez-vous qui permettra de remonter les enseignements tirés des audits mais aussi des idées sur les évolutions de mises en œuvre. Bref, "d'améliorer la qualité des chantiers", conclut Eric Jost.

actionclactionfp