DELAIS DE PAIEMENT. D'après un nouveau baromètre lancé par le médiateur des entreprises avec la société Sidetrade, une facture de PME sur sept se retrouve bloquée dans les systèmes d'informations de donneurs d'ordres.

La remise des prix des délais de paiement (voir encadré ci-dessous), le 13 novembre 2017, a été l'occasion pour le médiateur des entreprises, Pierre Pelouzet, de présenter les résultats de la première mouture d'un baromètre réalisé avec la société Sidetrade. Son objectif est d'avoir une vision des retards de paiement cachés. Il s'agit de ces factures qui ne sont pas payées car non-homologuées par le donneur d'ordres : il manque toujours une information pour qu'elles soient complètes et valables. Ces défauts de procédures, volontaires ou non, ont pour conséquences d'entraîner des retards de paiement.

 

Ce baromètre nous indique que ce sont 14% des factures de PME, soit une sur sept, qui se retrouvent bloquées dans les systèmes d'information des donneurs d'ordres. "Plusieurs motifs sont invoqués : litige commercial (erreur sur le montant, prix incorrect, remise non appliquée...), litige administratif (adresse erronée, numéro de commande manquant...), litige comptable (facture considérée comme non conforme...), litige produit ou service (marchandise non conforme, produit manquant, livraison partielle, délai non respecté...)", précise le médiateur des entreprises dans un communiqué de presse. Il arrive que l'ensemble des factures d'une PME soient bloquées pour le simple fait qu'une seule d'entre elles n'a pas passé la patrouille.

 

51 jours pour débloquer une facture

 

Autre résultat du baromètre : lorsqu'une facture est bloquée, il faut en moyenne 51 jours pour qu'elle soit "débloquée", autrement dit honorée. "Ce délai s'explique notamment par la complexité des processus de mise en paiement des grands donneurs d'ordre, mais aussi par les difficultés que rencontrent les PME à identifier le meilleur moyen pour résoudre le problème invoqué", selon la médiation des entreprises. Pierre Pelouzet formule d'ailleurs plusieurs propositions pour faire évoluer favorablement cette situation. "Il devient urgent de modifier en profondeur les processus de paiement des factures afin que les PME ne subissent plus des retards de paiement dont une grande partie n'est soit pas justifiée, soit ne donne pas lieu à une 'mise à plat' du litige entre client et fournisseur. Lorsqu'une facture est bloquée, il faut alerter au plus tôt le fournisseur, afin qu'il puisse rectifier sa facture, et ne pas risquer d'être confronté à un retard de paiement."

 

Sidetrade a été choisie car elle est une société spécialisée dans l'analyse des données dans le but de générer des liquidités. Près de 230 millions de factures ont été traitées dans son Cloud sur les trois dernières années, et ses algorithmes analysent et prédisent les comportements de paiement de 5 millions de donneurs d'ordre.

 

Les lauréats des prix des délais de paiement

 

Prix organisme public : ministère des Armées
Le ministère des Armées s'est fixé, depuis 2013, l'objectif de diviser par deux ses délais de paiement, en s'appuyant notamment sur la dématérialisation des procédures. Aujourd'hui, plus de 60 % des factures sont transmises sous forme dématérialisée par ses fournisseurs.

 

Prix grand groupe : groupe Michelin
Le groupe Michelin poursuit une stratégie de partenariat avec ses fournisseurs (52.000 dans le Monde dont 8.000 en France). A l'objectif de délai moyen de paiement, le groupe Michelin préfère l'objectif de respect des engagements contractuels en conformité avec les législations légales de chaque pays.

 

Prix territoire : département des Hauts-de-Seine
La collectivité territoriale affiche pour 2016 un délai moyen de paiement de 26,4 jours et mise sur l'organisation et la formation des ressources dédiées à l'ensemble de la chaîne de facturation.

 

Prix PME : Ideal Meeting & Event
Cette PME marketplace dédiée à l'événement d'entreprise (50 millions d'euros de volume d'affaires en 2016) s'engage à respecter un délai de paiement de 3 jours ouvrés à réception de facture. Elle affiche un taux très bas de retard de paiement.

 

Prix ETI : Gutenberg networks
Cette agence de communication spécialisée dans la production de contenu, de supports publicitaires et commerciaux (350 millions de CA, 280 millions d'euros de volume d'achats en 2016) a décidé de lier directement sa politique de paiement à sa démarche RSE. L'évolution des délais de paiement (38 jours en 2016 contre 45 jours en 2013) montre une constante amélioration.

 

Deux coups de cœur du jury :
Agglomération du Pays de l'Or (Hérault) : pour cette communauté d'agglomération de 45.000 habitants, le respect et la diminution des délais de paiement constituent des leviers de soutien aux acteurs économiques du territoire ainsi que le marqueur de sa performance numérique.
Centre hospitalier intercommunal de Créteil (Val-de-marne) : l'établissement hospitalier a mis en place un dispositif de préfinancement des factures fournisseurs. Le jury par cette distinction a voulu saluer les efforts réalisés pour améliorer une situation critique.
actionclactionfp