METAMORPHOSE. Depuis ce lundi 18 septembre, l'immeuble du 10 Grenelle accueille les rédactions des Echos et du Parisien. Le bâtiment, construit dans les années 50 sur l'ancien site du Vel d'Hiv à Paris, a été entièrement rénové et restructuré. Retour sur un chantier complexe.

Après cinq ans de réflexion et de travaux, c'est un projet d'envergure, qui a été inauguré ce 3 juillet 2017 au 10 boulevard Grenelle, dans le XVe arrondissement de Paris. Un lieu historique et tristement connu pour la tragique rafle du Vel d'Hiv pendant la seconde guerre mondiale. Puis, dans les années 1950, un immeuble de grande hauteur avait été réalisé par l'architecte Pierre Dufau sur ce site. Pendant près de 25 ans, il a abrité des services du ministère de l'Intérieur. Mais fin 2011, lorsque que ministère est parti, la question de sa réhabilitation s'est posée. Le bâtiment n'ayant jamais été rénové.

 

C'est à l'architecte Véra Matovic, de l'agence B architecture, qu'a été confiée cette rénovation d'envergure. Une réhabilitation lourde compte tenu de la structure même du bâtiment, composé de grandes dalles nervurées en béton préfabriquées, sorte d'"immeuble à placard", nous a-t-elle expliqué. Une structure peu compatible avec celle des immeubles contemporains actuels et imposant une faible hauteur sous plafond. Un chantier contraint également par la forte densité d'habitations autour de cette parcelle.

 

Avant de commencer ce projet, l'architecte a voulu comprendre l'histoire du site et s'est rendu compte que la plaque commémorative en hommage aux victimes n'était pas suffisamment mise en valeur. Elle a donc souhaité la valoriser davantage. Et puisque l'entrée de l'immeuble s'effectuait par une rue adjacente, elle a proposé d'inverser les entrées et de créer l'accès principal sur le 10 boulevard Grenelle. L'agence a également choisit de proposer une entrée sur un parvis naturel et non par un étage comme précédemment. Désormais, les anciens sous-sols accueillent des espaces nobles pour l'accueil et les services des occupants.

 

Cet immeuble se démarque par le traitement spécifique de sa façade en métal blanc, sa décoration réalisée par le designer Ora-ïto.

 

=> Découvrez la suite du reportage dans les pages suivantes.
actionclactionfp